Logo Neurobit Systems


 
English-United Kingdom: Neurobit Systems: Neurofeedback & Biofeedback equipment Deutsch-Deutschland: Neurobit Systems: Geräte zum Neurofeedback und Biofeedback français-France: Neurobit Systems: Appareils pour le neurofeedback et le biofeedback Italiano-Italia: Neurobit Systems: Impianti per neurofeedback e biofeedback  
English-United States: Neurobit Systems: Neurofeedback & Biofeedback equipment Deutsch-Österreich: Neurobit Systems: Geräte zum Neurofeedback und Biofeedback Español-España: Neurobit Systems: Equipos para el neurofeedback y biofeedback Português-Portugal: Neurobit Systems: O Equipamento Neurofeedback e Biofeedback  
English-Canada: Neurobit Systems: Biofeedback & Neurofeedback equipment Deutsch-Schweiz: Neurobit Systems: Geräte zum Biofeedback und Neurofeedback Español-México: Neurobit Systems: Equipos para el neurofeedback y biofeedback polski-Polska: Neurobit Systems: Sprzêt do neurofeedbacku i biofeedbacku  

Gagner plus, agir mieux, vivre plus joyeusement
Le feed-back en est la clé

Origine de neurofeedback

En 1924 Hans Berger a construit le premier électroencéphalographe (EEG) - appareil permettant l'enregistrement graphique de l'activité électrique du cerveau mesurée dans la surface de la tête. En effectuant des enregistrement a son propre fils, Berger a observé les changements rythmiques du potentiel de fréquence 10 Hz. Cette fonction qui dominait en état de la relaxation a été nommée les ondes Alpha (8-13 Hz). Les examens suivants ont amené à déterminer dans l'activité du cerveau les autres ondes, liées aux états particuliers de la conscience:

  • ondes Delta (0..4 Hz) - présentes pendant le sommeil plus profond;
  • ondes Thêta (4..8 Hz) - qui dominent principalement dans le sommeil et pendant les imaginations particulièrement réelles;
  • ondes Bêta (13..environ 30 Hz) - typiques pour les adultes en état de l'activité journalière.

Dans la pratique les types particuliers des ondes d'habitude sont présentes ensemble, dans divers proportions en dépendance de l'endroit dans le cerveau.

En 1958 Joe Kamiya a décidé d'examiner si nous possédons la capacité subjective de différencier les ondes générées par notre cerveau. La personne examiné à l'aide d'un électroencéphalographe dans des moments facultatifs répondait au hasard si elle se trouve "en état Alpha". Après elle a été informée si la réponse était correcte. Au début il y avait autant d'erreurs que de bonnes réponses. Cependant pendant les essais effectués dans les ours suivants le nombre de réponses correctes augmentait; après quatre jours les réponses impeccables. De plus la personne examinée a été capable d'arriver à l'état Alpha "selon le désir". Bientôt Kamiya a élaboré une version améliorée de l'appareil qui fournissait le signal automatique du feed-back sous forme de ton apparaissant au moment de la domination des ondes Alpha. En se servant de cet appareil il a montré qu'on peut apprendre la régulation consciente du mode de l'activité du cerveau et de l'état de la conscience et de la qualité du fonctionnement psychique. Ainsi le neurofeedback est né.

En 1971 Barry Sterman a commencé l'emploi thérapeutique du neurofeedback. L'entraînement qui augmente le niveau des ondes SMR (au début vérifié sur les animaux) a diminué chez l'homme la fréquence des attaques d'épilepsie. A la fin des années 70. Joel Lubar a commencé les examens en employant cette méthode chez les enfants souffrant déficit d'attention et une hyperactivité. Les résultats étaient encore meilleurs. Parfois les résultats étaient meilleurs que ceux obtenus lors de la traitement pharmacologique ou la psychothérapie classique. Aujourd'hui' c'est un emploi le plus fréquent du neurofeedback. Dans les décades suivantes cette méthode a été employée dans d'autres troubles psychophysiologiques tels que les craintes, la dépression, les troubles post-traumatiques.

Pendant longtemps le prix du neurofeedback (5-20 mille dollars)et la qualité de l'appareil indispensable constituaient un obstacle à la diffusion. Seulement au début des années 90., suite à la diffusion des ordinateurs des appareils que n'étaient plus tellement chers (1-5 mille dollars)ont commencé à apparaître.

Un autre obstacle à au développement du neurofeedback était le manque de al compréhension dans l'environnement professionnel. La méthode qui se référait aux notions telles que la volonté, la conscience ou l'autorégulation, dépassait le paradigme des sciences naturelles de cette époque ' L'année 1999 était décisive quand Academic Press a publié la première monographie scientifique consacrée au neurofeedback. Aujourd'hui des associations d'assurance couvrent les frais de la thérapie des perturbation de l'attention effectuée avec l'emploi de cette méthode. Chaque année le nombre de publications scientifiques consacrées. a cette méthode augmente. Le neurofeedback diffusé au début aux Etats-Unis devient de plus en plus connu dans d'autres pays. Il y a quelques années ont été créés Biofeedback Foundation of Europe et la filiale européenne de International Society for Neuronal Regulation. .

L'emploi autre que celui thérapeutique du neurofeedback pour l'entraînement des résultats ang. (peak performance training)constitue un domaine séparé il développe le potentiel intellectuel et augmente la résistance au stress.

Si vous voulez savoir plus sur l'entraînement des résultats...

  • Questions fréquentes - L'explication claire de l'entraînement de l'esprit sous forme des questions et des réponses.

  • Examens - Revue des découvertes scientifiques liées au neurofeedback dans l'entraînement des résultats.

  • Neurobit Lite - Le système portable à l'entraînement de l'esprit, à l'usage privé.

  • Neurobit Optima - Équipement portable pour le neurofeedback, le biofeedback et l'acquisition de données physiologiques.

  • Liens - les sources des informations supplémentaires sur le neurofeedback.

Neurobit Optima - Équipement portable pour le neurofeedback, le biofeedback et l'acquisition de données physiologiques

Neurobit Optima

L'entraînement de l'esprit avec l'emploi du neurofeedback plus facile que jamais auparavant.

contactFormulaire de contact   PrécédenteEntraînez votre cerveau en utilisant le neurofeedback   HomepageAppareils pour le neurofeedback / biofeedback EEG   HautOrigine de neurofeedback   SuivanteNeurofeedback: les questions posées le plus souvent